Lu dans la presse : NDA Magazine n°40

marketvalue · mars 31, 2020 · Actualités · 0 comments

 

Les sources d’influence du retail

 

Face aux évolutions du retail et de la consommation, il nous a semblé pertinent de demander le point de vue d’un des acteurs du secteur : l’agence Market Value

Hélène Maillet est au sein de l’agence d’Architecture Retail & Branding, Directrice de la Stratégie et de l’Innovation. Elle a accepté de partager avec vous sa vision sur les évolutions constatées.

 

A l’origine Instagram

Si les espaces « instagrammables » ont toujours la cote, on observe ces derniers mois des retailers qui consacrent une partie de leur surface de vente à de nouveaux espaces physiques dédiés à la création de contenus numériques.

Nombreux sont les vloggeurs qui partagent de courtes vidéos sur les médias sociaux, notamment Instagram et Youtube. Ils y relaient leurs conseils mode & beauté…

Pour cette raison, on voit apparaître en magasin des studios de création de contenus, y compris audiovisuels, permettant d’enregistrer in-situ.

 

 

Des lieux de mise en scène

En juin 2019 par exemple, l’enseigne britannique Boots a ouvert un concept dédié au bien-être au cœur de Covent Garden. Il est doté d’un mur recouvert de fleurs invitant au photocall et d’un petit salon prévu pour capter une vidéo.

 

 

Autre exemple emblématique, à Séoul

Depuis juillet dernier, la marque de beauté coréenne Villa de Mûrir a ouvert un flagship à l’esthétique étonnante. En complément des fonctions conventionnelles – espace de vente, salon de soins et café – la marque plébiscitée par les millénials intègre l’Open Studio. Dans cette pièce baignée de rose, un ensemble de coiffeuses se succèdent, permettant aux clientes de filmer leurs tutos beauté dans un décor plus adéquat que leur chambre à coucher.

 

 

« L’intérêt est aussi là grâce à ces studios intégrés, les marques parviennent à maîtriser l’environnement et les conditions d’éclairage et de production des films réalisés par leurs clients prescripteurs et mettant en scène leurs articles sur les médias sociaux », précise Hélène Maillet. C’est une nouvelle forme de service que proposent ces magasins, que l’on peut qualifier « d’influencer-friendly ». Ils permettent aux enseignes de générer du trafic, de rayonner largement et simultanément, d’animer l’expérience et leur communauté. En Chine, la marque Taostyle – enseigne mode de la plateforme Taobao d’Alibaba – encourage la diffusion de contenus en live. Dans une cabine vitrée, placée au cœur du magasin, il suffit de fixer son smartphone sur la broche prévue à cet effet pour commencer la captation. Les clients, comme les vendeurs, peuvent faire la promotion de leurs produits favoris en direct.

 

 

 

Des espaces de création

En complément des stratégies média-to-store, il s’agit d’envisager de plus en plus le magasin comme un espace de création en libre-service, capable d’offrir une expérience enrichie et de médiatiser l’enseigne.

 

 

Merci à Hélène Maillet pour son expertise. Le monde digital influence le retail qui est repensé et en pleine mutation. Il est donc important de savoir et comprendre comment il évolue.

Retrouvez l’article ici

Sorry, the comment form is closed at this time.